Tout savoir sur la mycose vaginale

Tout savoir sur la mycose vaginale

Aucun commentaire

La mycose vaginale est une maladie bénigne qui a des manifestations particulièrement gênantes. À l’origine, cette maladie n’est qu’un décalage de la flore vaginale. Pourtant, celle-ci peut engendrer des conséquences graves si elle  n’est pas très tôt, prise en charge.

Causes et manifestations de la mycose vaginale

La mycose vaginale est un mal qui n’affecte que la gent féminine. Les blogs sur la santé nous renseignent qu’il s’agit d’une infection fongique. Elle est causée par un manque d’équilibre au sein de la flore vaginale. Ainsi, les bonnes bactéries se retrouvent mêlées aux champignons ; ce qui entraine cette mycose. Pour détecter cette infection, la femme doit faire attention à plusieurs signes. Entre autres symptômes, la vulve et le vagin s’irritent. Autrement dit, des démangeaisons et des rougeurs peuvent se faire ressentir. Si vous n’y accordez pas d’intérêt au plus vite, ces symptômes peuvent entrainer la déchirure de certains tissus de votre vagin. Toutefois, vous pouvez prévenir ce mal à temps.

Prévention et traitement de la mycose vaginale

Les moyens de prévention résident plus dans vos habitudes quotidiennes. Vous devez éviter de porter des sous-vêtements faits en des matières autres que le coton, de dormir habillée, de mettre des bas trop moulants ou de rester dans des vêtements humides. De même, les antibiotiques sont à éviter au maximum.

Dans le cas où vous êtes déjà éteintes, vous pouvez opter pour des solutions médicales ou naturelles. Il existe des médicaments anti fongiques que vous pouvez vous procurer en pharmacie. N’oubliez pas de prendre l’avis d’un médecin. Quant aux solutions naturelles, le yaourt, le kéfir ou l’acide borique sont d’excellents remèdes contre une mycose vaginale. Ils sont efficaces et à la portée de tous. Cependant, bien que les différents remèdes soient utiles, il est préférable d’éviter le mal en adoptant des comportements sains.