Photographie: Qu'entend-on par nature morte ?

Photographie: Qu'entend-on par nature morte ?

Aucun commentaire

S'il y a quelque chose qui permette de capturer des mouvements, de figer le temps, de garder vifs les souvenirs, c'est bien la photographie. Véritable art, elle permet d'embellir et d'entretenir le souvenir de diverses circonstances et de divers moments de la vie. En photographie, c'est tout un arsenal d'outils qui est déployé et toute une panoplie de techniques qu'on utilise. Nous parlons dans cet article de l'une des techniques en photographie : la nature morte.

Nature morte : Qu'est-ce que c'est ?

Lisez cet article consacré à ce procédé photographique et  retrouvez le ici. En effet, la notion de nature morte ne renvoie par à la mort ni à un phénomène écologique comme pourrait le laisser entendre le nom. Il s'agit d'une technique utilisée en photographie et tous les professionnels ou amateurs d'art photographique en savent quelque chose. La notion de nature morte renvoie, en effet, à un élément inanimé. Et c'est cette absence d'animation et de mouvement qui fait qu'on a choisi d'appeler le procédé ainsi.

Comment marche une nature morte ?

La réalisation d'une nature morte passe par le soin d'un certain nombre de détails. Tout commence par le choix de la lumière, le décor et la mise en scène générale des sujets ou des objets mis en valeur: fruits, plats, légumes etc. Ce qu'il faut soigner ici, ce sont la forme, l'angle sous lequel on prend les vues, la matière, la manière d'orienter les objets, de placer la source lumineuse. Tout doit être soigné pour une nature morte parfaite. C'est souvent beaucoup d'heures passées à chercher le meilleur angle, le bon angle tout au moins, le bon emplacement pour l'objet et la bonne position pour une meilleure prise de vue. Beaucoup de patience et de répétition aussi, sans quoi, on peut ne pas réussir l'exercice simple mais délicat qu'est la réalisation d'une nature morte réussie.